Le PCP révèle l'intention de certaines partis politiques de signer le document national

Le Parti du Congrès Populaire ( PCP) a souligné l'importance de sa conférence générale qui se tiendra pendant le mois en cours.

En outre,le  PCP a confirmé l'absence de désaccords avec le Congrès national, en faisant remarquer à l'émergence de certains points de vue qui n'affectent pas les liens entre les deux partis

Kamal Omar,secrétaire politique du parti a déclaré que l'annonce du gouvernement est attendue dans les 15 jours,notant que jusqu'à présent les représentants de son parti dans le prochain gouvernement ne sont pas encore spécifiés.


Il a révélé qu'un comité avait été chargé par le parti de préparer les nominations du parti au sein du gouvernement.


Le secrétaire politique du Parti du Congrès Populaire a révélé l'intention d'un certain nombre de partis politiques boycotteurs de s'adhérer au document national,sans mentionner les noms de ces partis.



Selon le centre soudanais des médias,Kamal Omar a expliqué que le prochain gouvernement sera confronté à des défis d'arrêter la guerre et l'élimination de leurs effets et leurs causes, ainsi que la communication avec la force politique de l'opposition et les porteurs d'armes,la situation dans le pays,notant qu'une percée majeure dans l'avenir du pays sera achevée par la communauté internationale,qui a-dit-il,a soutenu le dialogue .



Pour sa part,Ammar Al-Sajaad,figure de proue dans le congrès populaire,a annoncé la détermination du Parti libéral démocrate à signer le document national aujourd'hui à la salle de l'amitié.


Al-Sajaad a ajouté que le chef du Parti libéral-démocrate, Mayada Al-Sir, a rencontré le secrétaire général du parti du Congrès populaire,Cheikh Ibrahim al-Sanusi, pour discuter de l'adhésion de son parti au document national .



D'autre part,des rapports de presse ont révélé une rencontre entre le Lieutenant-Général Bakri Hassan Saleh,Premier Vice-Président de la République et  Premier Ministre,et le Chef du Mouvement de Réforme Maintenant,Dr.Ghazi Salah Eddin.


Des sources bien informées ont déclaré que le Premier ministre a demandé à Ghazi de fournir une vision pour résoudre les problèmes du Soudan,ajoutant que la réunion a abordé les raisons de la suspension de la participation des forces de l'avenir dans le dialogue national.