À propos du Dialogue

Commissions de la Conférence

 Six comités ont été configurés pour discuter des sujets suivants:

1 / paix et l'unité:

Un président. Mohammed Amin Khalifa. Autre pierre Président Professeur Ibrahim Alameen.

2/ Economie:

Président d. Tijani Tayeb. Président suppléant professeur Ibrahim Ahmed Onur.

3/ droits et libertés fondamentaux

Président d. Omar Abdul-a'ati. Autre Président Professeur Ali Chimio .

4/ identité:

Président Professeur Ali Osman Mohammed Saleh.

Président suppléant d. Muhajer Omar Hamdeen.

5/ Relations extérieures:

Un président. Kamel Eltayeb Idris. Ambassadeur Président suppléant Omar Prideaux.

6/ numéros 

de gouvernance et la mise en œuvre des conclusions du dialogue:

Président Professeur Barakat Musa Alhawati. Président suppléant d. Farouk Albuchra.

 
- Chaque parti ou mouvement participer à la conférence de dialogue, le droit à la représentation dans la personne de tout de la Conférence des comités.

- Traite des différents comités d'axes soumettra ses recommandations au Comité suprême de coordination pour la présentation à la Conférence générale de la négociation et de partir.

- Préside les comités d'experts Mguetdron (convenue entre eux).

- Tenir des audiences publiques de prendre les recommandations.

- Wrap-up sessions (Déclaration et la célébration).

المرجعيات

المبادئ الأساسية للحوار:

  • الشمول في المشاركة والموضوعات.
  • الشفافية.
  • الالتزام بالمخرجات وتنفيذها.

غايات وأهداف الحوار:

1/ التأسيس الدستوري والمجتمعي في إطار توافقي بين السودانيين ينشئ دولة عادلة وراشدة ونظاماً سياسياً فاعلاً.

2/ التعاون والتناصر بين جميع اهل السودان بتجاوز أزمات البلاد كافة.

3/ التوافق علي دستور وتشريعات قانونية تكفل الحرية والحقوق والعدالة الاجتماعية والاتفاق علي نظم مستقلة لحماية تلك الحقوق.

4/ التوافق علي التشريعات والإجراءات الضرورية لقيام انتخابات عادلة ونزيهة تحت إشراف مفوضية مستقلة سياسياً ومالياً وإدارياً.

feuille de route

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
 
La Conférence de dialogue national

Sous le solgan  (Soudan pour tous les Soudanais)
 
introduction :

(Et cramponnez-vous tous ensemble au (Ḥabl) (câble) d’Allah (32) et ne soyez pas divisés)  (Coran : Sourate Aal-Imran -verset 103)

Après la réponse  des partis et des mouvements politiques à l'initiative du dialogue national lancée par le Président de la République, un plan de travail a été mis en place  pour mener  toutes les étapes du dialogue national comme suit:

Premièrement:  Les objectifs:

- Élaboration d'une constitution fondée sur un consensus politique et social  va construire un pays de la justice, de la bonne gouvernance qui jouit d' système politique actif

- La coopération de tous les Soudanais pour surmonter les crises.
- Consensus sur une constitution et de la législation juridique qui garantissent les droits, les libertés et la justice sociale  et un accord sur des mécanismes   indépendants pour protéger les droits.
- Consensus sur la législation et des procédures appropriées pour la tenue  des élections transparentes, justes et impartiales par une commission politiquement, financièrement et administrativement indépendante.
 
Deuxièmement : Des  Conditions pour créer une atmosphère appropriée et le renforcement de la confiance:

- Libération de tous les détenus politiques
- Garantir la liberté politique, liberte de l'expression et la liberté de publication
- Éviter les discours qui suscite   la haine et éviter l'échange d'insultes  entre les participants au dialogue à travers les médias  .
- Offrir des garanties nécessaires pour la protection des détenteurs d'armes  afin de prendre part au dialogue et prendre  des mesures de cessez-le-feu complet et de sécurité
B-
 Le pouvoir judiciaire est le seul organisme responsable de liberté d'expression et de publication. Aucune exception ne sera acceptée pour régler les problèmes relatifs à la liberté d'expression et de publication  en particulier au cours du dialogue.

Principes de base du Dialogue

Troisièmement :

-  Participation .
- Transparence.
- Engagement à la mise en œuvre des résultats du dialogue.

Quatrième:  Le lieu

Le Friendship Hall ou tout autre lieu convenu par les participants.

  Cinquième :   Durée

Un-Trois mois

Sixième : : Présidence des sessions

Le Président de la République préside les sessions. En cas de son absence, les dirigeants des partis qui sont membres de la présidence du Comité  suprême de coordination des sessions seront .
Septième: La Conférence des organismes Hiérarchie

La Conférence générale -

- Les comités de la Conférence
- Le Comité  Suprême de coordination
- Le Secrétariat général

Huitième: Composition et responsabilités des organes de la Conférence

(A) La Conférence générale

Les Membres:

- Les partis politiques enregistrés et invités
- Les signataires des accords de paix
- Les mouvements armés qui ont accepté de participer au dialogue.
- 50 figures patriotiques et importants qui devraient être acceptables par  toutes les parties.
- Chaque parti ou mouvement politique devrait  être représenté par une personne et un suppléant.

- Chaque parti politique, du mouvement ou une figure nationale participant au dialogue devraient avoir une voix.

(B) Les comités de la Conférence :


La conférence devrait se composer de ( 6) comités pour discuter des questions suivantes:

- Paix et Unité
- Economie
- Liberté et des droits fondamentaux
- identité
- Relations étrangères
- Enjeux de Gouvernance et de la Mise en œuvre des recommandations du dialogue

* Chaque parti ou un mouvement en participant à la conférence a le droit d'être représenté par une personne dans un comité.

* Les comités discutent des sujets de préoccupation et de soumettre leurs recommandations au Comité de haut coordination doit être présenté avant la conférence générale pour examen et approbation.
* Les comités devraient être présidées par des experts (qui devrait être acceptable pour toutes les parties)
* Les comités doivent tenir des assemblées générales pour rédiger les recommandations
* Les comités doivent tenir des séances de clôture et déclarer les recommandations.

(C) Le Comité Suprême de coordination

- Connu sous le nom (7 + 7) qui est composé de sept dirigeants (ou leurs représentants) des partis politiques formant le gouvernement et un nombre égal de dirigeants (ou leurs représentants) des partis d'opposition. Le nombre pourrait être augmenté également si les deux parties ont convenu .

Fonctions du Comité Suprême de coordination :

- Sélection des membres  de la conférence
- Sélection  des thèmes  de la conférence
- Coordination  des  travaux des six comités
- Supervision des travaux du secrétariat général
- Promoouvoir le dialogue national au sein  du peuple soudanais et à l'étranger.
- Assurer le bon déroulement du dialogue
- Superviser la mise en œuvre des recommandations de la conférence.
 
(D) Le Secrétariat général :

Composé de personnalités patriotiques et nationales de spécialisation dans divers domaines (anciens diplomates, employés dans les organisations internationales, des universitaires de diverses universités ... etc) qui de raient être accepté par toutes les parties du dialogue.

Fonctions du Secrétariat général:


- Superviser  les  sessions et réunions des comités, et élaborer des procès-verbaux, les points d'accords et des désaccords  et les soumettre au Comité (7+7)
- Fourniture des conférence , d'études, des recherches et des documents pour les comités
- Documentation de la conférence.
- Toutes autres tâches à attribuer par le  Comité Supérieur de coordination.
Neuvième:  les Mécanismes de prise de décision

La Décision doit être prise sur la base d'un consensus ou à la majorité de 90 pour cent de  dans une réunion juridique.

Dixième: Les  Mécanismes de mise en œuvre des recommandations
Les mécanismes de mise en œuvre des recommandations devraient être convenues après avoir approuvé les résultats de la conférence.

Onzième : Information et médias

Les médias gérés par l'État devraient être utilisés pour soutenir la conférence de dialogue (séances d'information régulières, des déclarations, site web, logo, nomination d' un porte-parole de la conférence ... ..etc). Le travail doit être fait par un comité d'information.

Douzième :  Les Observateurs

Les Invitations devraient être adressées  aux observateurs du dialogue, comme l'Union africaine, la Ligue arabe, Groupe de mise en œuvre de l'Union africaine de haut niveau (AUHIP) et d'autres organisations et personnes à être convenues par les parties.

Triezième : Les Réconciliateurs  

Cinq figures patriotiques  devraient être élus en tant que réconciliateurs pour rapprocher les points de  vue  des différentes parties du dialogue.

Quatorzième : Après la conférence

Le  Mécanisme Supérieur de coordination devrait superviser avec le Président de la République la mise en œuvre des résultats  de la conférence.

Quinzième :  Garanties du Dialogue

La volonté du Soudan est la première garantie de la mise en œuvre des recommandations de la conférence.

Fait à Khartoum le 9 Août 2014

initiative

 

Le dialogue national global vise à préserver  les intérêts suprêmes de la nation et rejeter le régionalisme , l'esprit partisan et les intétêts parisans . Le dialogue national est global et n'exclut  aucune partie  dans le but de rapprocher les points de vue et renforcer la confiance pour la réalisation du progrès et  de la sécurité  pour la nation soudanaise et répondre à leurs aspirations

Appel à la nation :

Le discours prononcé par le Président de la République Maréchal Omar Hassan Ahmed el-Béchir connu sous le nom (discours de Wathba) était la première étape qui a ouvert la voie à la réunion consultative, à laquelle le président a appelé toutes les forces politiques pour former un mécanisme  qui lancera le dialogue national  pour commencer une  nouvelle phase dans la vie politique  des soudanais  en vue se mettre d'accord  sur les principes  d'un dialogue soudanais -soudanais .

Ce dialogue vise à  discuter des questions nationales et proposer des solutions dans le but de  parvenir à  un nouveau consensus social politique qui réalisera  une paix durable.


Réponse à l'appel :

L'initiative du dialogue a été bien accueillie où 83 partis politiques se sont précipités  à la table ronde nommée (La conférence de dialogue national .. Soudan au premier lieu)

L'initiative  a été largement acceptée dans le pays et à l'étranger ... Puis le dialogue national est devenu une réalité et les comités et un mécanismes ont été mis en place pour mener le dialogue.

اللجنة التنسيقية العليا

والمعروفة أيضاً باسم آلية (7+7)، وتتكون من سبعة أحزاب مشاركة بالحكومة، بجانب سبعة أحزاب أخرى من المعارضة، وتهتم بالإشراف على عملية انفاذ الحوار.

تضم عضويتها رؤساء الأحزاب (7+7) او من ينوبون عنهم في الحكومة والمعارضة.

اختصاصات اللجنة التنسيقية العليا:

1/ تحديد عضوية المؤتمر.

2/ تحديد موضوعات المؤتمر.

3/ تنسيق أعمال اللجان.

4/ الإشراف على أعمال (الأمانة العامة).

5/ التبشير بالحوار الوطني لكافة الشعب السوداني.

6/ قيادة الحوار إلى نهاياته.

7/ متابعة تنفيذ مخرجات المؤتمر.

الأمانة العامة

تتكون من شخصيات وطنية من ذوي الخبرة والاختصاص متفق عليها (دبلوماسيون سابقون، عاملون بالمنظمات الدولية، وأكاديميون من الجامعات المختلفة... الخ).

اختصاصات الأمانة العامة:

1/ متابعة جلسات اللجان والمؤتمر وكتابة محاور التداول وتحرير نقاط التوافق والاختلاف.

2/ توفير الدراسات والبحوث والأوراق.

3/ توثيق أعمال المؤتمر.

4/ أي مهام أخرى تكلفها بها اللجنة التنسيقية العليا.

هيكل الأمانة العامة:

تم تكوين الامانة العامة للمؤتمر من 26 شخصية، بينهم 6 يمثلون سكرتارية اللجنة التنسيقية العليا وذلك على النحو التالي:

1/ السيد / بروفيسور هاشم علي سالم رئيساً

2/ السيد / السفير خضر هارون

3/ السيد / السفير احمد جعفر

4/ السيد / السفير نور الدين ساتي

5/ السيد / السفير عبدالرحمن حمزة

6/ السيد / السفير عمر حيدر

7/ السيد / د. إبراهيم دقش

8/ السيد / بروفيسور بكري عثمان سعيد

9/ السيد / السفير حسن آدم عمر

10/ السيد / السفير سيد جلال

11/ السيد / حاتم حسن بخيت

12/ السيد / د. الطاهر محمد عوض الله

13/ السيد / السفير إسماعيل احمد إسماعيل

14/ السيد / فتح العليم عبدالحي

15/ السيد / د. عمار السجاد

16/ السيد / محمد عيسى عليو

17/ السيد / آدم جمعة ضرار

18/ السيد / الفكي محمد علي موسي تاور

19/ السيد / أ. همد محمد آدم علي

20/ السيد / احمد موسي عمر

21/ السيد / عيد تاجر محمد

22/ السيد / الحسين عبدالرحمن الحسين

23/ السيد / زهير حامد سليمان

24/ السيد / راشد محمد عثمان

25/ السيد / تاج الدين بانقا

26/ السيد / ياسر محمد شريف

المؤتمر العام

تتكون عضوية المؤتمر العام للحوار الوطني من الآتي:

  • الأحزاب السياسية المسجلة والمدعوة للمشاركة (المخطرة).
  • الحركات الموقعة على اتفاقية السلام.
  • الحركات التي تحمل السلاح وتوافق على المشاركة في الحوار.
  • 50 من الشخصيات الوطنية وأعلام وقيادات المجتمع (متفق عليهم).

ويمثل كل حزب أو حركة بشخص واحد وآخر مناوب.، كما يكون لكل حزب أو حركة أو الشخصيات الوطنية المشاركة في المؤتمر صوت واحد.

Sous-catégories

Sous-catégories